Toutes les familles heureuses

Hervé Le Tellier,  JC Lattès 2017                 4/5

L’arbre généalogique, l’enfance et la jeunesse de l’auteur. Un père absent, un beau-père insignifiant et veule, une mère incontrôlable avant de devenir résolument folle et un amour précoce incandescent pour Piette la bipolaire. Hervé explore ses ascendances pour mieux se détacher de « l’arborescence prétentieuse de ces constructions familiales ».

Récit tout sauf triste d’une enfance solitaire et sans amour évoquée avec humour et sarcasme, grâce au talent de son auteur. On cerne mieux ainsi celui qui affirme : « Je ne m’inscris nulle part. »